Page d'accueil / Trouver un emploi / Réussir son entretien d’embauche : mode d’emploi
réussir entretien d'embauche

Réussir son entretien d’embauche : mode d’emploi

Langage du corps, dress code, expression orale. Vous pensez que votre expérience professionnelle et votre habilité à la présenter sont réellement suffisantes ? Détrompez-vous! Les recruteurs accordent une attention toute particulière à votre attitude en entretien. Autant d’éléments à prendre en compte pour le jour J.

L’art du discours spontané

Vous voulez à tout prix réussir votre entretien d’embauche ? Préparez-le soigneusement en amont. Ne vous concentrez pas uniquement sur la forme, le fond a également son importance. Vous devez être cohérent lorsque vous vous présentez. Il est important de pouvoir répondre de façon réfléchie aux questions du recruteur. La spontanéité avant tout.

La confiance en vous que vous affichez est payante. Elle rassure votre interlocuteur.

« Racontez votre parcours » : la question piège de l’entretien d’embauche. Ne paniquez pas. Le recruteur n’attend pas que vous monologuiez d’un ton monocorde sur votre vie entière. L’objectif de cette question consiste à tester votre aptitude à synthétiser votre parcours professionnel en un discours concis et précis. Vendez-vous tout simplement.

Évitez surtout d’avoir des propos malveillants envers votre ancien employeur. Au contraire, vous devez justifier votre choix de carrière professionnelle avec des arguments professionnels. Surveillez vos tics de language lors de votre entretien. Les « hein », « euh » sont à proscrire. Les fautes de français ternissent en un clin d’œil votre crédibilité.

Les fautes de goût

Gardez à l’esprit, le principe suivant : les recruteurs jugent les candidats à 55% sur leur apparence, 7% sur leur discours et 38% sur leur langage corporel. Une tenue correcte et adaptée à l’entretien est une évidence. Les règles vestimentaires induisent que vous vous présentiez sous votre meilleur jour lors de votre entretien d’embauche.

Vous ne devez jamais être en retard. Votre interlocuteur risque de vous faire patienter avant de vous recevoir ? Ce n’est absolument pas une raison pour arriver en retard. Vous avez un imprévu ? Prévenez l’entreprise, c’est la moindre des politesses.

À la fin de l’entretien, ne fuyez pas ! N’hésitez pas à questionner votre interlocuteur sur les points que vous voulez approfondir. L’intérêt de poser des questions ? Vous vous projetez dans l’avenir et dans le poste. Remerciez votre interlocuteur avant de partir.

Échouer à un entretien d’embauche ne signifie nullement que vous êtes un mauvais candidat, on ne peut pas plaire à tout le monde. Il faut garder sa confiance en soi pour aller de l’avant !